10 Conseils pour mieux vivre sa grossesse au travail.

CHASSER LES NAUSÉES

« Un tiers des femmes enceintes seraient concernées… A chacune de trouver le meilleur remède, mais autour de moi, le citron a rencontré un franc succès ! On peut en mettre quelques rondelles dans une bouteille d’eau. Et surtout ne pas hésiter à en demander partout où l’on va : la cantine, un bar, un restaurant… »

LIMITER SON STRESS

« Les horaires de travail peuvent être la cause d’une grosse pression en temps normal. Quand on est enceinte, mieux vaut l’éviter ! Ce qui commence par mettre son réveil 15 minutes plus tôt pour prendre son temps. Mais passe aussi par adapter son trajet pour le rendre plus confortable : si on utilise les transports en commun, mieux vaut rallonger un peu son itinéraire et éviter les changements ! »

S’HABILLER AVANT LE TROISIÈME MOIS

« Votre ventre s’arrondit, mais personne n’est au courant de la bonne nouvelle au boulot… Pas de panique ! Détournez le regard ailleurs que sur votre ventre avec un gros collier, des boucles d’oreilles, un beau rouge à lèvres ou des chaussures originales… Attention toutefois si vous investissez dans des vêtements de grossesse : soyez sûres que les précédentes femmes enceintes du bureau ne portaient pas les mêmes marques fétiches, au risque de vous faire repérer ! »

TROUVER DES MOMENTS DE REPOS

« Certaines femmes peuvent décaler leurs horaires pour faire la grasse matinée, prendre des RTT pour passer à quatre jours par semaine une partie de leur grossesse, ou carrément s’enfermer dans leur bureau une demi-heure pour faire la sieste. Si tout cela n’est pas possible, profitez de la pause-déjeuner pour vous faire plaisir, prenez des jours de congé et couchez-vous (beaucoup) plus tôt le soir… »

DEMANDER UN AMÉNAGEMENT DE POSTE    

« Pendant votre grossesse, vous avez le droit à un aménagement de poste s’il est médicalement justifié. Par exemple, si votre temps de trajet est trop important et incompatible avec une grossesse sereine, si vous êtes obligée de rester debout une bonne partie de la journée ou si vous vivez un conflit interpersonnel avec votre hiérarchie… C’est un bon compromis : vous continuez à travailler, mais de façon plus adaptée. »

RESTER AIMABLE AVEC SES COLLÈGUES (MALGRÉ LES HORMONES)

« Votre grossesse est peut-être la chose la plus importante au monde pour vous, mais ce n’est pas forcément le cas pour vos collègues… Demandez-leur comment ils vont, évitez de vous caresser le ventre sans arrêt et ne devenez pas parano à la moindre remarque. Non, tout le monde ne déteste pas les femmes enceintes actives ! N’oubliez pas que c’est grâce à eux que vous aurez des nouvelles du bureau pendant votre absence, et qu’ils seront toujours là à votre retour : mieux vaut ne pas vous les mettre à dos… »

ANTICIPER VOTRE DÉPART EN CONGÉ MATERNITÉ

« La première chose à faire est de prévenir vos interlocuteurs que vous êtes enceinte. Ne donnez pas l’impression que vous les abandonnez. En fonction des liens que vous entretenez avec eux, préparez un message d’absence (avec une date de retour, c’est mieux) ou appelez-les. Listez votre journée type pour votre remplaçant, et présentez-le à vos collègues. »

auxiliaire-de-puericulture.jpg

Le cadeau idéale

NURSE DE NUIT 

ORGANISER UN POT DE DÉPART ?

« Le débat n’est pas tranché : c’est une bonne façon de répéter haut et fort que vous revenez bientôt. Cela permet aussi aux gens d’échanger avec vous dans un autre cadre que strictement professionnel, d’humaniser les échanges : vous n’êtes plus juste la nana qui a des nausées au fond du bureau ! Mais dans pot de départ, il y a quand même "départ"… Ajustez en fonction de votre environnement professionnel ! »

PRENDRE DES DOSSIERS DANS SA VALISE DE MATERNITÉ ?

« Oui, si vous êtes vraiment work addict, et que cela vous rassure. Mais surtout, ne vous engagez à rien, il est plus que probable que vous n’aurez pas le temps d’y jeter ne serait-ce qu’un œil ! »

PRÉPARER SON RETOUR

« Envoyez un faire-part à votre réseau, pour vous rappeler à son bon souvenir. Avec un carton, ou un courriel avec une petite photo et les infos de rigueur (prénom, taille, poids). Appelez vos collègues pour vous mettre à jour sur ce qui s’est passé pendant votre absence. Et reprogrammez votre réveil quelques jours avant la reprise, pour vous habituer à nouveau au rythme professionnel. »