Nourrices: et si on se faisait aider les premières nuits de bébé?

Et si on s’offrait quelques heures de sommeil ? Jeune maman ou future maman, je pense que vous avez toutes conscience que les premières nuits avec un nouveau-né sont courtes et épuisantes. Le nourrir, le calmer, le câliner, le rassurer… Etre en manque de sommeil peut être très difficile à gérer, et cela peut peser sévèrement sur le moral. Alors pourquoi ne pas envisager de se faire aider quelques nuits par des nourrices pour avoir le temps de récupérer et repartir sur de bonnes bases ?

14ad03165132d681c70ea4bdffed4eef5f89cfec_sleeping_baby_boy.jpg

Offrez-vous une nuit.

NURSE DE NUIT 

A quel rythme faire appel à une nourrice de nuit ?

Cela peut être de façon ponctuelle, quelques nuits d’affilée, les premières semaine après la naissance de bébé, ou encore quelques nuits avant la reprise du boulot pour faire le plein d’énergie. Cela dépend de chaque maman ,de chaque accouchement, et de chaque bébé! Le schéma familial peut également jouer, si la famille compte déjà plusieurs enfants, où des bébés rapprochés, les parents auront moins de résistance peut-être aux nuits hachées.

La nounou vient généralement de 22h à 8h du matin. Mais tout est à définir ensemble pour que l’aide qu’elle apporte soit la plus ajustée possible. Faites un point avec la nourrice et précisez-lui toutes vos demandes et consignes particulières. Préparez ce dont elle pourrait avoir besoin, couches, langes, biberons, pyjamas de rechange… et n’oubliez pas de lui donner un petit carnet dans lequel elle pourra noter les heures des repas, le contenu des couches, les pleurs ou tous changements…

Oui, mais attention

Les avis divergent sur la question. Le lien entre maman et bébé les premières semaines est essentiel pour tisser une relation solide. L’enfant a besoin de cette présence et de cette proximité, car sa maman est la seule en qui il a confiance et qu’il connait déjà. Quand on fait l’adaptation à la crèche ou chez la nounou de jour, on le fait petit à petit, heure par heure avec une période d’adaptation. La nuit, la règle devrait être la même, on ne peut pas d’un seul coup confier notre enfant qui ne fait pas ses nuits 10 heures à une inconnue ?

Cependant, la nounou de nuit peut être une aide cruciale si on l’intègre petit à petit dans l’entourage de l’enfant. Cela doit se faire en douceur. Pourquoi ne pas mettre en place quelques heures d’adaptation la journée dans un premier temps. Evidemment, cela se prévoit et vous ne pouvez pas forcément savoir à quel moment vous aurez le plus besoin de vous reposer la nuit.

Un bon relais pour se requinquer

Cette nounou a aussi l’expérience pour vous donner quelques bons conseils à piocher et à appliquer en fonction de votre mode de fonctionnement. Les nourrices de nuit sont généralement expertes en sommeil des enfants. Elles peuvent ainsi vous aider tous les deux à trouver rapidement un rythme de façon à ce que toute la famille soit reposée.

Et puis, ne culpabilisez pas ! Pour celles qui allaitent, vous pouvez envisager de tirer votre lait pour gagner quelques nuits de sommeil, vous serez requinquée pour démarrer la journée de bon pied et pourrez alors profiter un maximum de votre cher adoré.

Un joli site pour trouver la bonne fée qui vous permettra de recharger les batteries quand le manque de sommeil commencera sérieusement à peser sur votre moral www.mabonnefee.com