Questions de parents : le sommeil de Bébé

Question de parents sur le sommeil de bébé - Ma Bonne Fée - Le Blog

Nombre de parents posent cette question aux professionnels qui les entourent. Chaque cas de figure est unique et dépend de l’âge du bébé. Il convient d’en tenir compte !

Quelques astuces d’experts pour mieux accompagner le sommeil de Bébé :

  • Suivez le rythme veille / sommeil de votre bébé

Vous apprendrez petit à petit à mieux connaître le rythme de votre tout-petit afin de mieux identifier ses besoins. Avez-vous lu notre article au sujet du petit train du sommeil ? Certains réveils nocturnes sont naturels et révèlent simplement un changement de cycle !

Il est important de réaliser que chaque réveil ne nécessite pas une action de la part des parents (redonner la tétine s’il en a une, proposer un biberon, etc.), au risque de vraiment réveiller un bébé encore à moitié endormi.

  • Utilisez les “donneurs de temps” pour mieux le guider

Ces “donneurs de temps” sont tous les signes qui pourront faciliter au bébé la distinction entre nuit et jour. S’il se réveille en pleurant, n’allumez pas la lumière (si besoin une petite lampe fera l’affaire), parlez le moins possible et à voix basse, etc.

  • Ne tentez pas de le caler avec un “gros biberon du soir” ou de décaler sa dernière tétée dans l’espoir qu’il “fasse ses nuits”

C’est une idée reçue qui semble avoir la vie dure : sachez que le fait d’avoir ou non un gros repas le soir, ou de le donner plus tard, n’influencera pas la durée des cycles de sommeil de votre enfant. Tout comme pour les adultes, cela risque au contraire de générer de l’inconfort : ne trouvez-vous pas plus difficile de vous endormir après un dîner gargantuesque ?

Il n’y a pas d’âge pour “faire ses nuits” !

Et oui, cette expression consacrée représente le Graal de tout parent, puisqu’elle signifie qu’ils ne seront plus réveillés la nuit. Petits dormeurs, gros dormeurs, couche-tard, lève-tôt, chacun trouvera son rythme propre et “fera ses nuits” à un âge différent. Rien n’est jamais acquis, il pourra aussi y avoir certaines phases de réveils nocturnes passagères.

L’important est de rester patients, bienveillants avec votre bébé, et de former une équipe soudée pour bien l’accompagner. Vous êtes trop fatigués et n’y parvenez plus ? N’hésitez pas à passer le relais : Ma Bonne Fée est là pour ça !